PAR INES DALI
La baisse des contaminations en-dessous des 700 cas et celle des décès en-dessous de 30 cas avant-hier, dimanche, n’a pas duré. Les chiffres sont remontés aussitôt le lendemain, selon le bilan présenté hier, mettant en évidence, si besoin est, que la situation épidémique est toujours à un stade qui prête à la plus grande vigilance et que la vaccination reste la solution la plus à même d’atténuer la pandémie et ses fâcheuses conséquences sur les plans social et économique notamment. La vaccination qui se poursuit sans relâche depuis le début de juin dernier sera renforcée avec l’arrivée d’un nouveau lot de 3 millions de doses d’anti-Covid-19.
Les nouvelles contaminations recensées en Algérie ont augmenté de plus de cent cas durant les durant les dernières vingt-quatre heures. Il s’agit de 710 nouveaux cas confirmés, contre 603 la veille, a indiqué le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué. Le nombre de décès a, lui aussi, augmenté pour s’établir à 36 patients ayant succombé à la maladie de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 28 cas la veille. L’autre hausse, quoi que légère, concerne les malades en soins intensifs, dont le nombre était de 33 hier contre 31 la veille, selon la même source.
Concernant les guérisons, le bulletin quotidien du ministère de la Santé fait état d’une légère baisse. Le nombre de malades déclarés complètement rétablis et ayant quitté les structures hospitalières était de 635 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 643 la veille.
Pour ce qui est du nombre total des cas confirmés de Covid-19 en Algérie, depuis le début de la propagation de la pandémie dans le pays, il y a dix-sept mois, il s’est élevé à «187.968, dont 710 cas durant les dernières vingt-quatre heures, celui des décès à 4.830 cas, alors que le nombre des patients guéris est passé à 126.661 cas», a précisé le ministère de la Santé dans son bilan quotidien.
Pour la répartition sommaire des cas de Covid-19 à travers le territoire national, il est indiqué que «14 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières vingt-quatre heures, 14 autres ont enregistré de 1 à 9 cas, tandis que 20 wilayas ont connu 10 cas et plus», selon le ministère de la Santé.
La situation épidémiologique du pays nécessite la conjugaison des efforts de tous pour lutter contre cette pandémie qui continue de faucher des vies. C’est pour cela que les autorités sanitaires insistent, encore et toujours, sur les recommandations que tout le monde connait mais que tout le monde n’applique malheureusement pas. Il est souligné, à ce titre, que «la situation actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et des mesures de prévention», à savoir le port obligatoire du masque, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains. Le respect du confinement partiel à domicile est également recommandé en cette période de contamination notamment par le variant Delta.
Pour faire face à cette situation qui dure depuis un an et demi en Algérie, il faut «vacciner au maximum» comme recommandée par les professionnels de la santé. Dans ce sens, l’Algérie a réceptionné, hier, un nouveau de vaccins. Un avion de transport militaire relevant des Forces aériennes s’est chargé d’acheminer une nouvelle quantité de vaccins anti-covid-19 estimée à trois millions de doses.
«Dans le cadre des efforts continus visant à lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), un avion de transport militaire relevant de nos Forces aériennes a atterri, la matinée du 16 août 2021, au niveau de la Base aérienne de Boufarik/1re Région militaire, avec, à son bord, une cargaison de vaccins anti-covid-19, estimée à trois millions (3.000.000) de doses acquises de la République populaire de Chine», a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Ces opérations se poursuivront et d’autres cargaisons de vaccins et de matériel médical nécessaire seront acheminés dans les prochains jours pour soutenir le système de santé national», ajoute la même source. L’Algérie prévoit d’importer environ 9 millions de doses durant le mois en cours. n