Encore une fois, le nom d’un international algérien est lié au FC Barcelone. Selon des rapports mercato européens, Youcef Atal susciterait l’intérêt du club catalan. A voir cela de plus près, on peut arriver à la conclusion que ce transfert n’a pas beaucoup de chances d’être conclu. Décryptage.

Par Mohamed Touileb
La rumeur a été lancée par le journaliste portugais Pedro Almeida. Selon lui, le FC Barcelone, à la recherche d’un latéral droit, serait intéressé par Youcef Atal (26 ans). Le club catalan aurait même sondé la piste de l’Algérien en vue d’un éventuel transfert.
Moins coûteux mais trop souvent blessé
Concrètement, les Ibériques ont déjà deux pistes sérieuses. Les concernés sont Juan Foyth (Villarreal) et Vanderson (AS Monaco). Mais il s’avère que les demandes de leurs clubs sont très élevées. Le bon de sortie du premier coûterait plus de 40 millions d’euros alors que celui du second est estimé à 30 millions d’euros. Ainsi, les gros problèmes financiers que rencontre le « Barça » rendent ces arrivées compliquées. Pour ce qui est d’Atal, sa valeur marchande actuelle est estimée à 15 millions d’euros. Par ailleurs, même si son prix pourrait être attrayant, le joueur aux 27 capes avec l’EN a une ombre au tableau. En effet, sur le plan athlétique, il ne présente pas de garanties. On parle d’un joueur qui est beaucoup trop souvent blessé. D’ailleurs, il compte 13 passages à l’infirmerie depuis qu’il a signé chez les Niçois en 2018. Les blessures fréquentes ont sensiblement freiné sa progression. Même sa place dans le onze de Djamel Belmadi n’est plus assurée. On est loin de ce Atal qui faisait des merveilles sur le côté droit à ses débuts au « Gym » et dont le nom était lié à Chelsea et l’Atlético Madrid à un certain moment.

Pas encore prolongé par le « Gym »
Néanmoins, si l’on considère les qualités intrinsèques, on ne peut pas nier que l’enfant de Boghni n’a rien à envier à Sergiño Dest ou Ronald Araújo qui occupent ce poste chez les « Blaugrana ». En outre, offensivement, il colle parfaitement à la philosophie barcelonaise et cocherait pas mal de cases. L’Algérien de 26 ans présente même des similitudes avec le jeu de Dani Alves. Le Brésilien occupait ce poste du temps du grand Barça. La somme de tous ces éléments nous mène vers la conclusion que le « Vert » n’a pas de fortes chances de signer chez le vice-champion de la Liga. Aussi, Lucien Faivre, entraîneur des « Aiglons », semble compter sur lui pour la saison en cours même s’il n’a pas encore prolongé. Tout dépendra de sa forme et l’évolution de sa forme physique. Globalement, il a donné satisfaction depuis qu’il a signé chez le club de la Côte d’Azur. Maintenant, il faudra qu’il s’impose sur la durée pour pouvoir revenir fort avec l’équipe nationale et rendre l’intérêt d’écurie comme le Barça plus «crédible». n