Le nombre de décès parmi les hadjis algériens est passé, hier à 18 personnes, selon un bilan provisoire, a indiqué à l’APS le chef de la délégation consulaire Abdelkader Hadjazi. Il s’agit du hadji Touaibia Mohamed Tayeb, né en 1953 à la commune de Djilali Benomar wilaya de Tiaret, a précisé l’ambassadeur Abdelkader Hadjazi.
Pour sa part, le chef de la mission médicale Dr Dahmane Mahmoud a indiqué que «le défunt a rendu son dernier souffle dans un hôpital saoudien suite à un arrêt cardiaque».
Par ailleurs, le premier contingent de hadjis des wilayas du Sud du pays est arrivé hier après-midi à Ouargla, de retour d’Arabie saoudite, après l’accomplissement des rituels du cinquième pilier de l’Islam.
Une cérémonie d’accueil a été organisée en présence des autorités locales, et différentes mesures ont été prises pour faciliter l’accueil et les procédures d’usage, de police des frontières et des douanes notamment, à l’arrivée des pèlerins.
Ce groupe comptant 295 hadjis est le premier de dix contingents qui totalisent 3 000 pèlerins issus des wilayas dans le Sud du pays (Ouargla, Ghardaïa, El-Oued, Illizi et Tamanrasset), programmés au départ et au retour à l’aéroport de Ouargla
à raison de 300 passagers par vol.
Les vols sont assurés par les Compagnies Air Algérie et Saudi Arabian Airlines, a-t-on appris des responsables de la direction régionale d’Air Algérie à Ouargla.
Les vols de retour des pèlerins du Sud du pays s’étaleront entre le 17 août et le 4 septembre prochain, a-t-on signalé. Cette saison du Hadj, outre l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO), deux agences de voyage privées ont été agréées pour assurer la prise en charge des pèlerins dans le sud du pays.