Le train fait de plus en plus de victimes à Chlef. Lundi dernier, un homme âgé de 66 ans a été happé par un train assurant la liaison Oran-Alger. Le tragique accident s’est produit à 15H15, au niveau du Point kilométrique 211.400 au lieu-dit El-Hammadia, à la sortie Ouest de la ville de Chlef. L’homme qui se trouvait sur la voie est mort sur le coup. Son corps a été déchiqueté. Selon son entourage et des témoins oculaires, la victime, qui pratiquait le sport de la marche, a risqué sa propre vie pour sauver une fillette qui était sur la voie ferrée. La fille a été sauvée mais son sauveur a été surpris par le train. Sa dépouille a aussitôt été transférée à la morgue de l’EPH des Sœurs Bedj. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité compétents pour déterminer les vraies causes et circonstances de ce drame. La victime n’est autre que le docteur Ali Mejdoub, l’ex-correspondant du Soir d’Algérie dans la wilaya de Chlef. C’est un chirurgien-dentiste de formation, mais également passionné des lettres. À son actif, plusieurs recueils poétiques en langue française et des contributions littéraires. Ce membre fondateur du Café littéraire de la ville de Chlef a laissé derrière lui 4 enfants. La population chélifienne a été profondément attristée par la perte de ce pilier de la médecine dentaire et la figure des lettres et de la presse locale.
Z.M.