PAR INES DALI
Ils sont plus d’un million d’Algériens à avoir bénéficié de l’allocation chômage de 13 000 DA, selon le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et ce, neuf mois après l’annonce de son institution par le président de la République.
Jusqu’à présent, «1 150 000 personnes ont bénéficié de l’allocation chômage» depuis le premier versement effectué à la fin mars 2022 au profit de la catégorie des jeunes primo demandeurs d’emploi recensés en tant que tels au niveau des services de leurs wilayas respectives, a annoncé Youcef Cherfa, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, lors d’une journée nationale organisée, hier, avec les directeurs de l’emploi des wilayas du pays.
En s’exprimant lors de cette journée dédiée à l’emploi, le ministre a tenu à préciser que l’objectif de l’institution de l’allocation chômage va au-delà de la simple idée de l’aide financière dans le cadre de la politique sociale de l’Etat. «Notre but n’est pas d’aider seulement cette catégorie sur le plan financier, mais il vise à avoir également un recensement qui nous permet de savoir quelle est l’ampleur de ce réservoir de main-d’œuvre qui peut profiter à l’emploi dans le pays», a-t-il déclaré.
Il s’agit de connaître quel est «le potentiel que nous possédons en termes de jeunes ayant bénéficié d’une formation et qui sont aptes à occuper des postes de travail», a ajouté M. Cherfa, tout en revenant sur le fait que toutes «ces personnes formées sont dans l’attente d’un emploi». Dans ce cadre, le responsable du secteur a donné des instructions pour «améliorer le dispositif d’aide à l’emploi», ce qui ne saurait se réaliser sans passer par «la détermination des obstacles qui se dressent devant sa concrétisation» pour pouvoir, ensuite, trouver «les solutions idoines», a-t-il poursuivi. Il a, également, annoncé qu’il est prévu de passer à l’unification des dispositifs d’aide à l’intégration en matière d’emploi, soulignant que l’objectif de son département ministériel et autres agences en charge de ce dossier est d’«assurer des postes pérennes pour les détenteurs de contrats de pré emploi».
Le premier versement de l’allocation chômage a été effectué le 28 mars dernier à la faveur de l’ouverture, pour 2022, d’«un crédit de plus de 80,228 milliards de dinars applicable au budget de fonctionnement du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale», selon un décret présidentiel publié au Journal Officiel n°27, dans lequel il est, également, précisé que ledit ministère et celui des Finances sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du décret.
Aujourd’hui, ce sont plus d’un million de primo-demandeurs d’emploi qui ont vu leurs dossiers acceptés sur un total de plus de 1,5 million d’inscrits sur la plateforme numérique mise en place par le département ministériel chargé de la mise en œuvre de l’allocation chômage.
C’est d’ailleurs ce qui a fait que le président Tebboune a déclaré, lors de sa dernière rencontre avec les médias nationaux, avoir pris bonne note du travail effectué par le ministre en charge du secteur qui a entamé la tâche qui lui a été confiée de rendre concrète l’allocation chômage dès qu’elle a été annoncée comme projet lors d’un Conseil des ministres tenu en août 2021.
L’allocation chômage devrait, par ailleurs, bénéficier d’une revalorisation à la fin de l’année, a annoncé le Chef de l’Etat, lors de la même rencontre avec les médias à la fin d’avril dernier. <