Le Président de la République a indiqué que l’Algérie ne renoncera pas à l’accord d’association avec l’Union européenne (UE), mais procèdera à une révision du calendrier relatif au démantèlement tarifaire en fonction de ses intérêts économiques.
Soulignant que l’UE est un partenaire «auquel nous nous attachons», M.Tebboune a insisté, toutefois, sur l’attachement de l’Algérie à ses intérêts économiques et ses efforts pour construire une économie indépendante de la rente. «Nous allons revoir le calendrier de démantèlement et l’UE est d’accord concernant cette révision à laquelle s’attellent des économistes», a-t-ilassuré.