C’est sous le thème «Pour un partenariat gagnant» que va se tenir, du 25 au 29 septembre prochain, dans la ville de Tabarka le 3e forum économique Tunisie-Algérie. Une édition qui coïncide avec le 30e anniversaire de l’Union du Maghreb arabe (UMA).
Selon un communiqué de la Chambre d’industrie du nord-est tunisien, qui rapporte l’information, tous les secteurs d’activités industriels des deux pays seront présents à ce grand rendez-vous. Il est indiqué qu’un débat sur les zones franches sera organisé lors de la première journée. Quant à la seconde journée, elle sera consacrée à la présentation d’un partenariat réussi entre deux entreprises des deux pays, suivie par une évaluation des échanges durant le 1er semestre 2019 et, en dernier, la tenue de rencontre B to B. Une opportunité pour les hommes d’affaires des deux pays de se pencher sur les possibilités de partenariats notamment dans les secteurs de l’agriculture, l’agro-industrie, la pisciculture, l’automobile, le tourisme, la santé, l’éducation, les technologies de l’information et de la communication (TIC), les énergies renouvelables (EnR), le bâtiment. Les hommes d’affaires algériens pourront tirer profit de l’expérience de leurs homologues tunisiens acquise dans les domaines tels le tourisme, le textile et l’automobile, où l’Algérie vise un développement rapide.
Il y a lieu de souligner que, d’un côté comme de l’autre, on estime que la coopération entre l’Algérie et la Tunisie reste modeste. De nombreux opérateurs des deux pays estiment que pour changer la donne il faudrait que la réglementation soit moins contraignante, plus particulièrement dans le secteur bancaire afin qu’«il soit financièrement plus contributif». C’est ce qu’ils n’ont cessé de souligner chaque fois que l’occasion s’est présentée. Il faut préciser, par ailleurs, que l’Algérie est le premier partenaire arabe et africain de la Tunisie et le quatrième mondial, après la France, l’Italie et l’Allemagne. Elle est le 7e fournisseur de la Tunisie, avec seulement 0,9% du volume des importations tunisiennes (statistiques 2018). Concernant les exportations tunisiennes vers l’Algérie, elles constituent 4% du total exporté par la Tunisie. Toujours dans le domaine des échanges, il est utile de savoir que deux mécanismes réglementaires lient l’Algérie et la Tunisie.
Il s’agit de l’Accord commercial préférentiel bilatéral et l’Accord de la Grande zone arabe de libre-échange arabe (GZALE).