Chose promise, chose due, les abonnés aux offres ADSL (Internet haut débit fixe) fournies par l’opérateur public Algérie Télécom, dont le débit est actuellement à 1 Mbps, verront leur forfait doubler dès ce dimanche en passant à 2 Mbps et jusqu’au 31 décembre 2018

, à titre gracieux, a annoncé l’opérateur Algérie Télécom dans un communiqué. Sont concernés par cette opération, les clients résidentiels, Idoom ADSL+ et Idoom Fibre existants ayant l’offre 1 Mbps, a précisé l’entreprise publique. Grâce à cette nouvelle offre, Algérie Télécom compte faire découvrir à ses abonnés «les avantages d’un plus grand confort dans la navigation et une plus grande vitesse de connexion, permettant de profiter pleinement et qualitativement d’un réseau Internet plus performant», indique le même document.
«Nous poursuivons nos investissements en s’appuyant sur les toutes dernières technologies, pour étendre davantage la couverture du territoire, améliorer la connectivité et accompagner l’évolution des usages de nos clients», relève AT, qui invite ses abonnés à visiter son site web : www.algerietelecom.dz, ou à prendre contact avec ses web conseillers sur sa page Facebook : www.facebook.com/algerietelecomgroupe pour de plus amples informations.
Pour rappel, la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imene Feraoun a annoncé, jeudi dernier, que «tous les Algériens connectés à Internet, aujourd’hui,
à 1 méga verront, automatiquement le débit passer à 2 mégas, le minimum requis pour accéder à une vidéo et autres services à valeur ajoutée». Expliquant que l’opérateur public Algérie Télécom «ne fera plus d’offres à moins de 2 mégas». Quant au tarif, il sera nettement revu à la baisse passant à 1 600 DA, et cela à partir du 1er janvier 2019. Relevant que l’objectif consistait à permettre à chaque Algérien «un accès à Internet avec un prix abordable», Mme Feraoun a soutenu que «l’accès à Internet en Algérie est une réalité» et que le pays compte un réseau étendu sur toutes les wilayas, en zones urbaines comme en zones rurales.