Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, a qualifié hier mercredi à Alger la coopération judiciaire et juridique entre l’Algérie et la Suisse d’»excellente» et de «haut niveau».
Dans une déclaration à la presse au terme d’un entretien avec la cheffe du Département fédéral suisse de Justice et Police, Karin Keller-Sutter, M. Zeghmati a indiqué : «Nous avons eu un échange sérieux, direct et prospectif qui nous a permis de faire le point sur l’état de la coopération judiciaire et juridique entre les deux pays».
Et d’ajouter : «Le constat que nous avons fait de l’état de la coopération judiciaire et juridique entre nos deux pays montre qu’elle est actuellement excellente et de haut niveau». «Au regard de ces relations privilégiées et de leur dimension historique, datant de notre Glorieuse révolution, nous avons convenu de les hisser au niveau des relations entre nos deux pays», ajoute le ministre.
S’agissant de la coopération institutionnelle, M. Zeghmati a fait savoir qu’il a été convenu de l’intensification de l’échange d’expériences et d’expertises, notamment en permettant à des magistrats algériens de tirer profit de l’expérience suisse dans plusieurs domaines y compris la lutte contre le terrorisme et son financement, la lutte contre le trafic de drogue et le blanchiment d’argent». n