Les postiers en grève ont cessé leur mouvement de protestation, a constaté Reporters. Les agences et bureaux de poste ont repris leur activité depuis ce matin, indiquant un retour à la normale partout dans le réseau touché par le débrayage observé entre le 12 et 18 avril dernier. Selon une source syndicale, il reste le cas du postier « suspendu » du bureau du « 1er Mai » à Alger. Le cas de cet employé devrait connaître une issue « positive », selon une source syndicale. Abderrahmane Zaoui a été sanctionné après un vif échange avec le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, au 1er jour de la grève.