Synthèse Selma Allane
Selon un bilan d’activités du ministère de la Poste et des Télécommunications, pour l’année 2020, le montant des retraits effectués sur le compte courant postal (CCP) en 2020 a atteint 4 549 milliards de dinars. D’après ce document visible sur le site web du ministère, cette baisse de l’ordre de -2% par rapport à l’exercice 2019 s’explique par «l’usage plus manifeste des moyens scripturaux (chèques certifiés, chèques postaux) et l’accroissement des virements de compte à compte». Le recours des usagers de la Poste aux guichets automatiques bancaires (GAB) a, lui, connu une hausse importante de 15% par rapport à 2019. Durant l’année écoulée, les retraits effectués à travers ces guichets se sont élevés à «956 milliards de dinars». Le paiement, via la plateforme d’Algérie Poste, a enregistré également «un taux d’évolution de 487%, avec 3 939 623 opérations en 2020 par rapport à 2019, qui a enregistré 671 199 opérations». Une croissance importante qui explique dans la foulée une plus grande circulation des cartes électroniques Edahabia, 3 840 433 cartes électroniques distribuées en 2020, soit une augmentation de 335,45% par rapport à l’année 2019 durant laquelle 881 947 cartes ont été distribuées. Le bilan du ministère signale également une «forte augmentation» des opérations effectuées sur les TPE d’Algérie Poste (+773%).
Dans ce document, il est signalé qu’Algérie Poste a procédé, durant l’exercice 2020, au lancement de nouveaux services innovants tels l’entrée en vigueur de l’Interopérabilité des plateformes monétaires relevant des réseaux postaux et bancaires, une solution permettant aux détenteurs de cartes monétiques Edahabia et CIB d’effectuer leur retrait ou virement sur les distributeurs des bureaux de poste et des banques. Il est également question du service «Cardless» permettant aux détenteurs de la carte Edahabia d’effectuer des retraits d’argent dans tous les GAB sans l’utilisation de la carte monétique, ainsi que paiement mobile par QR Code «Barid Pay», sans le recours à un TPE. Enfin, il y a, dans le bilan, le rappel des conventions de coopération avec les ministères de l’Enseignement supérieur et de l’Education nationale sur la numérisation via la carte Edahabia des services de paiement des frais universitaires et scolaires au niveau des établissements postaux, des GAB et sur Internet.
Durant l’année 2020, Algérie Poste a procédé à la réhabilitation de 145 bureaux de poste, au réaménagement de 115 autres, à l’aménagement et la réhabilitation de 10 centres de tri et d’un centre de colis postaux (Alger) ainsi qu’à la réhabilitation et l’équipement de 25 centres de dépôt et de distribution. La Poste a, par ailleurs, acquis et installé 391 systèmes de vidéo surveillance pour la sécurisation de 65 centres de dépôt et de distribution et la mise en place du système de télésurveillance pour l’ensemble des centres de tri postal.