Les ministères algérien et libyen de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont signé, lundi à Alger, un programme exécutif pour le renforcement de la coopération entre les universités des deux pays et l’échange d’expériences dans le secteur. La cérémonie de signature de ce programme (2023-2025) qui s’est déroulée au siège du ministère, a été présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, et son homologue libyen, M. Omran Mohamed El Kib, M. Baddari a indiqué que ce programme s’inscrivait dans le cadre du «renforcement des relations de coopération et de partenariat dans le domaine de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique entre les deux pays, et la concrétisation du partenariat dans les domaines de la recherche scientifique, à l’instar de la publication scientifique et la distribution des résultats de la Recherche scientifique». La signature de ce programme exécutif intervient également, a-t-il dit, dans le cadre «des efforts visant à redynamiser la coopération internationale, et à améliorer la performance des établissements universitaires», rappelant la signature de «plus de 30 accords de jumelage entre les universités algériennes et des universités de plusieurs pays». A cette occasion, il a également été procédé à la signature d’un accord de jumelage entre l’université d’Alger 1 «Ben Youcef Ben Khedda» et l’université de Tripoli portant sur l’échange d’expériences et la coopération entre les deux établissements. Pour sa part, M. Kib a affirmé que la signature de ce programme permettra de «renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays», se disant optimiste quant aux «résultats positifs attendus dans le cadre de cette coopération, notamment à la lumière du développement remarquable du secteur en Algérie». Il a salué, en outre, «les relations historiques et séculaires entre les deux pays».