Le président français Emmanuel Macron a décidé de faciliter l’accès aux archives classifiées de plus de 50 ans,
notamment celles sur la guerre d’Algérie, comme le préconisait le rapport de l’historien Benjamin Stora. Le chef de l’Etat français « a pris la décision de permettre aux services d’archives de procéder dès demain aux déclassifications des documents couverts par le secret de la Défense nationale (…) jusqu’aux dossiers de l’année 1970 incluse », indique la présidence française dans un communiqué mardi.