La crise sanitaire actuelle a-t-elle contribué à accélérer le rapprochement entre l’Algérie et la Chine et hâter un basculement géopolitique déjà visible depuis des années ? C’est la question qu’on est en droit de se poser après la tribune publiée par l’ambassadeur de la République populaire de Chine dans des titres de la presse nationale.
Une initiative plutôt rare de la part de diplomates chinois, rompus à la discrétion dans notre pays, et une intervention qui, si elle semble avoir l’ambition de donner au sens de l’information et de la communication une audience à l’effort de coopération entre Pékin et Alger dans la lutte contre le nouveau coronavirus, Covid-19, ne renseigne pas moins sur la trajectoire que la partie chinoise voudrait lui donner à l’avenir.
«La Chine et l’Algérie sont des partenaires stratégiques globaux liés par une amitié exceptionnelle», a relevé dimanche 26 avril l’ambassadeur, Li Lianhe. «Face à l’épidémie du Covid-19, la Chine continuera à rester aux côtés de l’Algérie et à fournir du soutien et des aides selon ses capacités», a écrit l’ambassadeur chinois, qui affirme que son pays demeure «convaincu que l’Algérie sortira victorieuse de la guerre contre cette épidémie».
En matière de coopération contre la crise sanitaire, le diplomate évoque une coopération d’égal à égal. «L’Algérie a été l’un des premiers pays à fournir des aides urgentes de matériel antiépidémique à la Chine», a-t-il indiqué, soulignant à ce propos que «l’Algérie a mobilisé des vols charters pour livrer 500 000 masques médicaux, 300 000 paires de gants médicaux, 20 000 paires de lunettes de protection médicales et d’autres matériels d’aide médicale urgente à la Chine». Il a en outre rappelé que la Chine a organisé «plusieurs lots de dons et aides urgents de matériels médicaux pour l’Algérie, composés de masques médicaux, de vêtements de protection médicale, de masques d’isolement médical, de gants médicaux, de réactifs de diagnostic et de respirateurs». En matière d’achat en urgence de matériels médicaux, son pays, a-t-il dit, a également fourni à l’Algérie «une assistance considérable, au moment où le monde souffre d’une pénurie globale de ces matériels».
«Le Président Abdelmadjid Tebboune a spécialement envoyé un message de soutien à son homologue chinois le Président XI Jinping pour exprimer le soutien de l’Algérie à la Chine. Le gouvernement et le peuple chinois garderont cela à l’esprit pour toujours», a souligné M. Li Lianhe. A présent, a-t-il poursuivi, «l’Algérie fait face à la même tâche ardue et la Chine n’hésite point à aider son amie de longue date», faisant observer que «la Chine fournit directement des aides urgentes de matériels médicaux à la partie algérienne».
L’ambassadeur chinois n’a pas raté l’occasion de revenir sur l’extrême rivalité qui existe entre son pays, puissance naissante, et «certains pays occidentaux» et leurs «accusation mensongères» pour désigner son pays comme «bouc émissaire» et lui incomber «la responsabilité» de la propagation de cette pandémie.