La cérémonie de remise des trophées Algerian Olympic and Sports Awards, organisée par le Comité olympique et sportif algérien (COA) et récompensant les meilleurs athlètes algériens de l’année, a eu lieu avant-hier soir à l’hôtel Sheraton d’Alger. Le footballeur Riyad Mahrez (Manchester City/Angleterre) et la karatéka Lamya Matoub ont été les lauréats de la 4e édition.

Cette cérémonie, à laquelle ont assisté, entre autres, les ministres de la Jeunesse et des Sports Mohamed Hattab et de la Communication Djamel Kaouane, ainsi que le Wali d’Alger Abdelkader Zoukh, a été caractérisée par l’absence des deux lauréats. Et pour cause, le footballeur Mahrez se trouve avec son club anglais, Manchester City alors que la karatéka Matoub dispute actuellement une compétition internationale à Paris (France). Et c’est donc les représentants de ces deux athlètes qui ont reçu les trophées à leur place. Il s’agit de Wassim Mahrez, frère de Riyad, et du président de la Fédération algérienne de Karaté Do, Slimane Mesdoui.
Riyad Mahrez qui n’est pas titularisé d’une manière régulière par son coach de Manchester, l’a été avant-hier en FA Cup, en s’illustrant par sa 10e passe décisive de la saison en décalant de belle manière De Bruyne à la 61e le troisième but, contribuant à la victoire 5-0 face à Burnley. Engagé en juillet dernier avec le club anglais, et après des débuts difficiles, Mahrez marque son premier but avec Manchester City contre Cardiff, lors de la 6e journée de Premier League (il signa d’ailleurs un doublé). Le 7 novembre dernier, il remporte le prix du joueur du mois Etihad, qui chaque mois récompense le meilleur de Manchester City.
D’autres figures du sport à l’honneur
Quant à la karatéka Lamya Matoub, sa dernière distinction de l’année a été une médaille de bronze arrachée au Mondial de karaté qui a eu lieu à Madrid au mois de novembre dernier. Lamya Matoub (-68 kg) avait alors sauvé l’honneur du pays après la désillusion des sélections algériennes de karaté par équipes et en individuel de cette compétition. Par ailleurs, d’autres sportifs ont été honorés lors de la cérémonie des Algerian Olympic and Sports Awards, avant-hier, à l’image des 5 athlètes «Espoirs», à savoir : les deux boxeurs Mohamed Amine Hacid et Farid Douibi, les deux spécialistes en athlétisme Loubna Benhadja et Mohamed Gouamed ainsi que le lutteur Farid Benferdjallah. Concernant les athlètes de handisport, ce sont les judokas Sid Ali Lamri et Ishak Ould Kouider qui ont été primés lors de cette même cérémonie. Enfin, des figures importantes du sport national, ont été honorés à titre posthume et il s’agit de Mustapha Mabed (Judo), Tahar Benferhat (Football) alors que le handballeur Lounès Amara a été récompensé pour l’ensemble de sa carrière.