Dix-huit attributions de locaux à usage commercial et professionnel sur 179 locaux distribués à ce jour dans la ville nouvelle de Sidi Abdallah à Alger, ont été annulées, a indiqué, jeudi, un communiqué du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

Ces attributions ont été annulées, précise le ministère, conformément au cahier des charges, et ce, après que la tutelle ait constaté que les bénéficiaires n’avaient pas encore entamé les travaux. A ce titre, la même source indique que 57 locaux à usage commercial, font l’objet d’un aménagement intérieur, et qu’un délai supplémentaire de 8 jours avait été accordé aux bénéficiaires pour l’exploitation de ces locaux. Le communiqué a précisé que le Ministère avait adressé, par le biais d’huissiers de justice, des mises en demeure à l’intention des autres bénéficiaires, affirmant à ce propos, qu’« à défaut de réponse aux mises en demeure, leurs attributions seront définitivement annulées » tel que prévu dans le cahier des charges. Le ministère a rappelé, par ailleurs, que la Direction générale de la ville nouvelle de Sidi Abdallah, avait déjà reçu, bien avant l’inauguration de la ville nouvelle, 1 734 soumissions pour l’obtention de locaux à usage commercial et professionnel, et que 179 locaux en ont été distribués.