La commission de contrôle et de répression des commerçants contrevenants des mesures sanitaires de lutte contre le coronavirus à Alger a décidé de suspendre l’activité de plus de 200 commerces dans la circonscription administrative de Draria, outre la fermeture immédiate du marché de Boumati à El Harrach, a-t-on appris mercredi des services de la wilaya d’Alger. Suite à la visite sur terrain effectuée par la commission de contrôle et de répression des commerçants contrevenants des mesures sanitaires instituées au sujet de la lutte contre le nouveau coronavirus, il a été décidé de suspendre l’activité de plusieurs commerces, dont 200 dans la circonscription de Draria (Alger ouest), outre les locaux du Centre commercial dit Bazar Hamza à Bach Djarrah, a annoncé la wilaya sur sa page officielle Facebook. Il a été procédé, également, à la fermeture immédiate du marché communal Miloudi-Bernis et du marché de Boumati à El Harrach, suite au non respect des commerçants aux mesures de prévention du virus et au manque de conscience constaté chez certains d’entre eux, poursuit la même source. La commission mixte a tenu à rappeler les commerçants, lors de sa sortie sur le terrain, de l’impératif de mettre en place des désinfectants à l’entrée des commerces, de respecter la distanciation sociale par le biais de rubans adhésifs de marquage au sol et d’exiger le port du masque. Par ailleurs, la visite d’inspection a été l’occasion de se rendre, fort heureusement, dans «des commerces, modèles, respectueux des gestes barrières pour endiguer la propagation du virus dans la capitale».