Plusieurs cités de la commune de Mahelma au niveau de la daïra de Zeralda (ouest d’Alger) ont vu la sortie des dizaines de citoyens qui ont fermé la route en signe de protestation contre «la coupure d’alimentation en eau potable depuis plus d’une semaine (10 jours)», a-t-on constaté.

Des habitants des cités 11 décembre 1960 et AADL 1256 logements, entre autres, ont fermé la route, au milieu d’un dispositif des éléments de la Gendarmerie nationale, reliant les localités de Mahelma, Rahmania et Douira, pour porter «leurs revendications aux autorités concernées après la coupure d’alimentation en eau potable (près de 10 jours), en dépit de leur appel au numéro vert 1594 pour se renseigner sur les raisons cette coupure auprès des services de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL)», selon des protestataires.
Des habitants de la commune ont bloqué la route au niveau de la cité AADL 1256 logements pour attirer l’attention des services concernés sur la coupure de l’alimentation en eau potable, notamment en cette période d’été marquée par une température élevée, souligné un citoyen à cette action de protestation. Selon un interlocuteur de la SEAAL, joint au numéro vert 1594, cette coupure d’eau est due à une panne de la station de distribution d’eau de Mahelma, qui est en arrêt actuellement, ainsi qu’à l’insuffisance de l’eau dans les réservoirs.
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont intervenu auprès des protestataires pour tenter de rouvrir la route à la circulation automobile, a-t-on constaté.