La Direction du commerce de la wilaya d’Alger a enregistré durant l’année 2016 près de 30 000 infractions commerciales à travers les différents espaces de vente pour une valeur de quelque 3 milliards de dinars, a-t-on appris auprès de la direction.

Quelque 29 646 infractions commerciales ont été enregistrées durant l’année écoulée à la suite desquelles ont été dressés 21 980 procès-verbaux relatifs aux pratiques commerciales et 7 666 relatifs à la qualité, a indiqué, lundi, M. Dehar Layachi à l’APS.
Le volume global des produits alimentaires et industriels saisis dépasse les 191 tonnes pour un montant de plus de 56 524 000 DA. La valeur des infractions pour non-facturation et profits illicites atteint les 2,8 milliards de dinars.
Les agents de contrôle ont effectué durant cette période plus de 190 000 interventions dans le cadre du contrôle des pratiques commerciales et de lutte contre la fraude.
Pas moins de 1 300 locaux commerciaux ont été proposés à la fermeture dont plus de 1 000 ouverts de façon illégale, outre des décisions de fermeture de commerces constituant un danger sur la santé des consommateurs, a ajouté le même responsable.
Selon la même source, les équipes de contrôle de la qualité et de lutte contre la fraude ont saisi durant la même période 190 tonnes de marchandises d’une valeur de 55 millions de dinars dont 170 tonnes de produits alimentaires et le reste de produits industriels.
La Wilaya d’Alger compte plusieurs espaces commerciaux dont 79 marchés de détail et 51 marchés de proximité, outre 4 zones d’activités à El Djorf (Bab Ezzouar), El Hamiz, Gué de Constantine et Jolie Vue.
Elle compte également 390 locaux commerciaux classés grandes surfaces et 18 nouveaux hypermarchés. Les agents de contrôle relevant de cette direction, répartis en 347 équipes, supervisent 6 abattoirs de bétails et 53 de volailles.