La Brigade de recherche et d’intervention (BRI) relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger a mis un terme à l’activité d’une bande criminelle spécialisée dans le trafic de drogues de type cannabis au niveau d’Alger et d’autres wilayas du centre, indique mardi un communiqué de la Sûreté nationale. Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, il a été procédé à la saisie de 1,20 quintal de drogues de type cannabis, un montant de 274 millions de centimes provenant des gains de ce trafic, 10 téléphones portables et 4 véhicules luxueux utilisés dans l’opération d’approvisionnement et de distribution de cette substance toxique. Cette opération a été effectuée suite à des informations selon lesquelles un principal fournisseur de drogues était en contact direct avec l’un des barons de l’un des pays voisins et qui s’apprêtait à recevoir une grande cargaison de drogues pour approvisionner ses complices de cette substance toxique à Alger et dans d’autres wilayas du centre du pays. Après filature et surveillance de plus de deux semaines et avec l’exploitation des moyens techniques mobilisés par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), il s’est avéré que la bande criminelle a pris pour domicile l’une des résidences luxueuses soumises à des mesures de sécurité dans le but de camoufler leur activité criminelle. Sous la supervision du Procureur de la République territorialement compétent, le principal fournisseur de cette drogue a été arrêté ainsi que ses deux acolytes et une perquisition a été effectuée dans les deux appartements de la résidence luxueuse, où a été saisie ladite quantité de drogue et l’ensemble des gains provenant de ce trafic. <