La commission chargée du contrôle et de la répression des commerçants contrevenants aux mesures préventives contre la propagation du nouveau coronavirus a ordonné la fermeture de plus de 6.000 commerces et nombre de marchés et de centres commerciaux à travers les différentes circonscriptions administratives depuis le mois de mars dernier jusqu’à jeudi dernier, a-t-on appris auprès des services de la wilaya. La commission a procédé, depuis le mois de mars dernier jusqu’à jeudi, à la suspension de l’activité de 3450 magasins et deux marchés communaux ainsi que la suspension de l’activité d’un (1) centre commercial à la circonscription administrative de Dar El Beida, outre 271 magasins et le marché de la cité «Ouarsenis» à la circonscription administrative de Rouïba, selon un communiqué de la wilaya d’Alger publié jeudi sur sa page officielle Facebook. Ladite commission a décidé, durant la même période, la suspension de l’activité de 1.500 commerces à la circonscription administrative de Bab El Oued ainsi que 79 commerces et 8 centres commerciaux à la circonscription administrative de Zeralda, note le communiqué. Concernant la circonscription administrative de Hussein Dey, il a été procédé à la suspension de l’activité de 139 commerces et deux marchés communaux, en sus des décisions de fermetures de 132 commerces à la circonscription administrative de Draria et 191 autres commerces et un marché communal à la circonscription administrative de Birtouta. La commission a décidé, en outre, la suspension de l’activité commerciale de 281 commerces et deux marchés communaux à la circonscription administrative de Bir mourad Rais et ce en raison du non-respect des commerçants des mesures préventives contre la propagation du Covid-19 et l’inconscience de certains autres, conclut la source. <