Les services de la Sûreté d’Alger ont procédé, durant le mois de février dernier, à l’arrestation de plus de 4.400 individus impliqués dans diverses affaires criminelles et la saisie plus de
8 kg de drogue (cannabis), a indiqué dimanche un communiqué de la cellule de communication du même corps de sécurité. Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, les services de Sûreté de la wilaya d’Alger, ont traité, en février écoulé, 3.957 affaires soldées par l’arrestation de 4.489 mis en cause dans diverses affaires criminelles, précise le communiqué. Le bilan des mêmes services précise que parmi les mis en cause, 2.350 sont impliqués dans des affaires de détention et de consommation de drogues et de stupéfiants, 195 autres dans le port d’armes blanches prohibées et 1.944 dans d’autres différentes affaires. Parmi les affaires traitées, le communiqué fait état de 655 affaires liées à l’atteinte aux personnes, 349 autres liées à l’atteinte aux biens. Concernant les délits et crimes liées à la famille et aux mœurs, les mêmes services ont traité 37 affaires, 606 autres liées aux délits et crimes contre la chose publique, ainsi que 131 affaires liées aux crimes à caractère économique et financier. S’agissant de la lutte contre les stupéfiants, 2.175 affaires impliquant 2.350 individus ont été traitées, avec la saisie de 8,136 kg de cannabis, de 19.174 comprimés psychotropes, 2,99 g de cocaïne, de 7,29 g d’héroïne et de 24 flacons contenant une solution anesthésique. En matière de prévention routière, les services de la Sûreté publique ont enregistré, lors de la même période, quelque 22.657 contraventions routières, suite à quoi 8.314 permis de conduire ont été saisis, et 59 accidents graves ont été recensés faisant 4 morts et 61 blessés. Imputant la majorité des accidents de la circulation notamment au non-respect du code de la route, les services de la Sûreté publique de la wilaya d’Alger ont effectué 1192 opérations de maintien de l’ordre public. En ce qui concerne les activités de la police générales et de la règlementation, les forces de police ont mené 202 opérations de contrôle des activités commerciales réglementées, durant lesquelles il a été procédé à l’exécution de 10 décisions de fermeture ordonnées par les autorités compétentes, ajoute la même source. Enfin, les services de police de la Sûreté de wilaya d’Alger ont enregistré, en février, 40.812 appels sur le numéro de secours (17) et le numéro vert 15-48 et 1.453 appels sur le numéro 104. n