Les services de Sûreté de la wilaya d’Alger ont relevé, au mois de juin dernier, plus de 180 interventions concernant des constructions sans permis à Alger ainsi que d’autres interventions concernant la non-conformité aux normes de construction avec les permis délivrés à leur propriétaires, a indiqué dimanche un communiqué de la cellule de communication de ce dispositif de sécurité.

La police de l’urbanisme et de l’environnement d’Alger a effectué durant le même mois 181 interventions relatives à la construction sans permis, 4 autres concernant la non-conformité aux normes de construction.
55 interventions liées à l’activité commerciale illégale sur la voie publique ont induit l’arrestation de 36 personnes.
Les services de la wilaya d’Alger ont enregistré, en outre, plusieurs interventions relatives à la préservation de l’urbanisme et la protection de l’environnement à la wilaya, et ce tout en luttant contre la criminalité dans les milieux urbains, en vue d’assurer la sécurité et préserver les biens du citoyen, qui est une partie prenante dans l’équation sécuritaire, à travers le signalement de tout acte suspect via les numéros verts mis à la disposition du citoyen par la DGSN, a ajouté le communiqué.
Concernant la gestion et le contrôle et l’éradication des déchets, 651 interventions ont été recensées concernant le jet ou abandon de déchets ou non-conformité à la réglementation, et 285 autres sont liées au jet et à l’abandon de déchets inertes résultant de l’exploitation de carrières, de mines et de travaux de démolition, de construction et de restauration.
Durant la même période, les mêmes services ont recensé, 77 autres interventions portant entrave à la circulation sur la voie publique à travers le dépôt ou l’entrepose de matériaux, outre l’éradication de 09 décharges sauvages, ainsi que 49 autres interventions pour déversement d’ordures et autres déchets sur la voie publique.
S’agissant d’hygiène et de la santé publique, les mêmes services ont enregistré 13 interventions pour abandon de cadavres d’animaux ou de matières d’origine animale sur la voie publique, a conclu la même source. n