La réception de la totalité du projet d’assainissement et d’aménagement d’Oued El Harrach interviendra fin 2020, a annoncé le directeur des ressources en eau de la wilaya d’Alger, Kamel Boukercha. «Le taux d’avancement du projet d’assainissement et d’aménagement de l’oued El Harrach, s’étendant sur une longueur de 18,2 Km dans la wilaya d’Alger, est actuellement de 85 %, sachant que le projet sera totalement réceptionné fin 2020», a précisé à l’APS M. Boukercha. La cadence des travaux au niveau du centre-ville d’El Harrach a connu, ces derniers temps, un ralentissement en raison des pipelines de transport des dérivés du pétrole et du gaz (Naftal-Sonatrach) situés près que l’oued, a-t-il expliqué, ajoutant que par mesure de sécurité, «nous avons décidé de réduire le volume des travaux» en vue d’éviter d’éventuels accidents. Le même responsable a fait savoir que ses services s’attelaient, en coordination avec la compagnie Sonatrach, à l’élaboration d’une étude technique en vue de trouver des solutions rapides au transfert des pipelines situés au centre-ville d’El Harrach, afin d’aménager le cours de l’oued sur une distance de 1,5 Km dans les délais impartis. Le responsable a relevé notamment que le principal problème qui se posait pour l’aménagement de ce Oued était la protection de la population des risques des inondations et la possibilité de réutiliser les eaux notamment pour l’irrigation des espaces verts à Alger, a-t-il souligné, rappelant que l’oued El Harrach s’étendait sur une longueur totale de 67 km, dont 18,2 km à Alger. En vue d’améliorer l’alimentation en eau potable (AEP) durant l’été et le mois de Ramadhan, il a fait savoir que toutes les mesures nécessaires avaient été prises, citant dans ce cadre, les projets en cours de réalisation par les services des ressources en eau d’Alger pour garantir une couverture en AEP 24h/24. Dans ce cadre, il a rappelé l’achèvement, récemment, des travaux de réhabilitation de la station de pompage de Baraki pour répondre aux besoins en eau des habitants de Haouch Mihoub 1 et 2 et de Bentalha. Concernant la station d’épuration des eaux usées au niveau de Mahelma-sud (la circonscription administrative de Zéralda) dont les travaux ont débuté depuis deux ans, M. Boukercha a dit qu’elle sera réceptionnée et mise en service en juillet 2020. Ce projet revêt une grande importance, car il permettra la réutilisation des eaux usées traitées au profit de plus de 200.000 habitants des nouvelles cités de Sidi Abdellah, Rahmania et Mahelma, a-t-il soutenu. n