Les équipes mobilisées pour la rénovation de la

principale canalisation d’évacuation des eaux usées au niveau de la route

nationale n 1 à Birkhadem (Alger), procèdent, ce mardi, au bétonnage de

cette conduite après l’avoir totalement réparée, a appris l’APS auprès de

la Direction des Travaux publics (DTP) de la wilaya d’Alger.

Cette canalisation d’eau a connu une importante fuite qui a entrainé jeudi

dernier un glissement de terrain provoquant un grand trou de 15 mètres de

profondeur. S’en est suivi une fermeture de la route nationale n1 reliant

Alger à Blida.

Selon le DTP, Abderrahmane Rahmani, les travaux de réparation de cette

principale canalisation en acier d’un diamètre de 1,5 mètre ont consisté en

replacement de toutes les parties défectueuses sur un linéaire de 20 mètres

afin de libérer rapidement ce collecteur et d’engager l’étape de

remblaiement du trou creusé.

Pour atteindre ce canal principal d’évacuation des eaux usées et localiser

les parties effondrées, il a fallu engager des engins dont des pelles sur

chenilles de gros tonnage pour creuser près de 20 mètres de profondeur et

élargir la surface du trou de manière à permettre aux équipes

d’intervention d’effectuer les réparations nécessaires, a précisé M.

Rahmani.

“Nous comptons réaliser ce mardi le bétonnage de la canalisation réparée.

La prochaine étape sera celle d’entamer la reconstitution du sol et de sa

stabilisation à travers un remblai de plusieurs couches”, a-t-il fait

savoir.

 Le DTP d’Alger a souligné également que toutes les parties concernées par

les travaux de réparation de cette canalisation sont mobilisées en

permanence, notamment les services de la wilaya, de la SEAAL, de Sonelgaz,

des Ressources en eau, ainsi que les corps de la Protection civile et la

DGSN.

Les équipements et les matériaux nécessaires pour effectuer ces travaux

ont été également mobilisés.

S’agissant du délai de fin des travaux, fixé initialement par le wali

d’Alger à 15 jours, M. Rahmani a rassuré qu’il sera respecté, faisant

observer que l’action principale consistant en la localisation et la

réparation de la canalisation a été finalisée.

Par ailleurs, M. Rahmani a fait état du lancement prochain d’un projet de

réalisation d’une nouvelle canalisation des eaux usées dans cette zone.

Mais, celle-ci sera indépendante de la route nationale et permettra, a-t-il

mentionné, d’abandonner “l’ancienne conduite devenue vétuste”.  

Pour rappel, la RN1 (Alger-Blida) a été fermée, suite à cet incident, et

la circulation routière déviée vers d’autres directions telles que Ain

Naadja, Tixeraine et Oued Ouchayah par le nouveau pont d’El Remli, jusqu’au

parachèvement des travaux et le retour à la normale.(APS)