La section de recherche de la Gendarmerie nationale (GN) de Sidi Slimane (Alger) a réussi à déjouer une tentative de chantage et de demande d’indus avantages impliquant des responsables locaux dont a été victime un commerçant et ce dans le cadre de la lutte contre la corruption, a indiqué un communiqué du commandement de la Gendarmerie nationale. L’arrestation est intervenue suite à une plainte déposée par la victime auprès de la section de recherche de la GN faisant état d’une tentative de chantage et de demande d’indus avantages, à savoir un montant de 80 millions de centimes, par le président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Draria, le vice-président d’APC de Draria et le président de la commission de la construction et de l’urbanisme à ladite commune, outre le vice-président d’APC de Birtouta, en contrepartie de l’organisation d’une foire à la cité Daboussi (Draria), a noté le communiqué.
Après avoir alerté le procureur de la République près la cour de Cheraga, le groupe d’enquêteurs dirigé par le chef du groupement territorial de la gendarmerie nationale de Douéra a mis en place, sur la base d’informations fournies par la victime, un plan en vue de coincer les mis en cause, lequel a permis l’arrestation du président de la commission de la construction et de l’urbanisme à bord d’un véhicule relevant de l’APC en flagrant délit de corruption passive. L’enquête a permis également de révéler «l’implication des élus locaux dans cette affaires».
Les quatre mis en cause ont été présenté devant les juridictions compétentes qui ont ordonné leur placement en détention provisoire pour «demande et acceptation d’indus avantages et abus de fonction». n