La wilaya d’Alger a entamé, jeudi, la 1re tranche de la 3e phase de la 24e opération de relogement au profit de quelque 251 familles issues des bidonvilles et des habitations précaires, tandis que la 2e tranche de cette opération sera lancée, lundi prochain

, au profit de 70 autres familles issues de la commune d’El-Hammamet dans la circonscription administrative de Chéraga, a-t-on appris, jeudi, des services de la wilaya d’Alger. La 1re tranche de la 2e phase de la 24e opération de relogement lancée ce jeudi concerne 251 familles qui résidaient dans les bidonvilles et des habitations précaires dans les communes des Eucalyptus, Oued Smar, El Magharia, Bouzaréah, Ben Aknoun, Dely Brahim, Alger-centre et Mohammadia. Quant à la 2e tranche, elle concerne quelque 70 familles habitant la base de vie de l’EPIC Netcom, dans la commune d’El-Hammamet dans la circonscription administrative de Chéraga, soulignent les mêmes services. Les familles bénéficiaires de ces logements seront recasées au niveau des nouvelles cités des 2 100/3 500 logements dans la commune de Douéra, des 958/1 602 logements dans la commune de Douéra, des 1 200 logements à Haouch Mihoub, dans la commune de Baraki, des 264/1 200 logements à Slimani dans la commune des Eucalyptus et des 122/2 140 logements dans la commune d’Ouled Fayet, précise-t-on de même source. Le relogement de ces 70 familles habitant la base de vie de l’entreprise Netcom, dans la commune d’El-Hammamet, permettra la récupération d’une assiette foncière aux fins de réalisation d’un lycée d’une capacité d’accueil de 800 places pédagogiques, ce qui allégera la pression sur les lycées limitrophes des deux communes de Raïs Hamidou et d’Aïn Benian ouest, souligne-t-on de même source. Selon le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, la 3e phase de la 24e opération de relogement concerne, dans son ensemble, quelque 580 familles occupant des habitations précaires. A rappeler que la première phase de la 24e opération de relogement dans la wilaya d’Alger, qui avait eu lieu juillet dernier, a touché plus de 1 000 familles, outre 2 000 de familles relogées dans le cadre de la deuxième phase de la 24e opération de relogement, sachant que cette 24e opération de relogement est divisée en 4 étapes et devra profiter à 8 000 familles.