Quelque 222 familles occupant des bidonvilles et des habitations précaires de la capitale ont été relogées dans la nouvelle cité des 1.200 logements dans la commune des Eucalyptus, dans le cadre de la troisième et dernière phase de la 23e opération de relogement dans la wilaya d’Alger, a-t-on constaté sur place.

Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a présidé la cérémonie, organisée à l’occasion du relogement de 222 familles du bidonville Talha-Ali et du périmètre de Naftal à Sidi Rezine (commune de Baraki) dans la nouvelle cité des 1.200 logements dans la commune des Eucalyptus (formule Logement LPL), dans le cadre de la troisième et dernière phase de la 23e opération de relogement dans la wilaya d’Alger. Dans une déclaration à la presse, le directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Bir Mourad Rais, Noureddine Berrais a précisé que 222 familles avaient été relogées dans la nouvelle cité des 1.200 logements des Eucalyptus, au sein d’un quota de 600 logements affecté à la circonscription administrative de Bir Mourad Raïs, dans le cadre de la troisième et dernière phase de cette opération de relogement.
Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a indiqué, pour sa part, que la 24e opération de relogement au profit de 8000 familles dans la wilaya d’Alger, sera lancée après le mois de Ramadhan, précisant que 6000 d’entre elles bénéficieront de la formule du Logement public locatif (LPL) et 2000 de la formule du Logement social participatif (LSP).
La 24e opération sera répartie sur quatre (4) phases et touchera un grand nombre de familles habitant dans des logements exigus, a-t-il dit.
La troisième et dernière phase de la 23e opération de relogement dans la wilaya d’Alger a débuté jeudi au profit de près de 3.000 familles (formules LPL et LSP).
Cette opération a touché des familles du bidonville «Beta vie», du site des chalets des Orangers (Birkhadem), du site des habitations précaires de la «Ferme Cabot» et de la «Ferme Jenner» (Bir Mourad Rais), du site de la «Ferme El Feth» à Saïd Hamdine, des points noirs de la commune de Zéralda, du site jouxtant le stade d’El Biar et du site des points noirs au niveau de la commune d’El Biar.
Les bénéficiaires de cette opération ont été relogés dans de nouvelles cités à savoir: la cité des 286 logements à Douéra, la cité des 168 logements à Douéra, la cité des 232 logements à Ouled Fayet, la cité des 42 logements à Ain Benian, la cité des 100 logements «Djenane Nouar El-louz» à Ain Benian, la cité des 222 logements dans la commune Selmani (Eucalyptus), la cité des 18 logements à Douéra et la cité des 142 logements dans la commune de Sidi Hassen (Chéraga).