L’établissement de nettoiement et de collecte des ordures ménagères (Netcom) a prévu, pour la capitale, 200 bennes supplémentaires réservées exclusivement aux peaux des sacrifices de l’Aïd El-Adha afin de faciliter leur collecte, a indiqué jeudi Nassima Yakoubi, chef du département technique et environnement dans cet établissement. Dans une déclaration à l’APS, à la veille de l’Aïd El-Adha, Mme Yakoubi a précisé que Netcom avait prévu, à travers 26 communes de la capitale, 200 bennes supplémentaires réservées exclusivement aux peaux des sacrifices dans le but de faciliter leur collecte par les agents de cet établissement. D’une capacité de 660 litres, ces bennes se distinguent des autres par leur couleur blanche, a-t-elle ajouté, soulignant qu’»il y est clairement indiqué qu’elles ne doivent être utilisées que pour les peaux des sacrifices». Cette initiative vise à organiser, à faciliter et à conférer d’avantage d’efficacité à la collecte des peaux des sacrifices durant l’Aïd El-Adha, et d’éviter ainsi le spectacle désolant des décharges anarchiques constatées tous les ans à cette période, et qui entravent le travail de Netcom, a-t-elle dit. La responsable a, en outre, fait savoir que «certaines communes, dont Bab El-Oued, Hussein Dey et El-Harrach, ont convenu de coordonner leurs efforts avec Netcom pour collecter les peaux des sacrifices et éviter qu’elles ne soient jetées de manière anarchique au bas des immeubles et sur les places publiques». A cet effet, Netcom a mobilisé «300 camions et citernes d’eau» ainsi que «quelque 4000 travailleurs et agents, toutes catégories confondues, pour le suivi des opérations». Précisant que les équipes techniques et administratives travailleront tout au long de la semaine suivant les deux jours de l’Aïd, elle a indiqué que le passage des camions de ramassage des ordures passera de deux à quatre fois par jour en sus des opérations de nettoyage et de désinfection des espaces communs conformément aux mesures préventives de lutte contre le Coronavirus. L’Aïd El Adha intervenant cette année dans une conjoncture particulière du fait de la pandémie Covid-19, Mme Yakoubi a mis en avant la responsabilité qui incombe au citoyen en cette période. Elle a appelé, dans ce sens les citoyens à mettre les peaux de leurs sacrifices et les autres déchets dans des sacs séparés et fermés et à les jeter dans les endroits appropriés, estimant qu’il s’agit là d’une « obligation» pour éviter les risques entourant l’abattage de la bête du sacrifice.
La même responsable a souligné que les quantités de déchets ramassées par les équipes de Netcom à la même période les dernières années atteignaient les 1.200 à 3.000 tonnes par jour. La même responsable a précisé, en conclusions que Netcom met à la disposition des citoyens le numéro suivant : 021.65.35.32 et sa page Facebook afin de contacter l’administration aussi bien pour demander une aide, proposer un travail participatif de proximité avec les associations des quartiers que pout signaler tout point noir ou dysfonctionnement dans la collecte des déchets». n