Après l’annonce que 25 000 Algériens désirant regagner le pays après huit mois de blocage à l’étranger, suite à la fermeture des frontières aériennes du pays au mois de mars dernier, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a pris l’initiative de créer un site internet dédié à l’opération de rapatriement de ces derniers.
C’est le secrétaire général d’Air Algérie Reda Toubal qui l’a annoncé sur le plateau de Echorouk News. Ce dernier a expliqué à cette occasion le mode opératoire. Ainsi, selon le secrétaire général, les ressortissants algériens bloqués à l’étranger pourront s’inscrire sur ce site et savoir s’ils sont concernés par les vols de rapatriement ou non. «Il suffira juste d’introduire le numéro de passeport pour savoir s’ils figurent sur les listes», a-t-il indiqué. «Ensuite, une bande verte apparaît pour les personnes concernées par les vols de rapatriement dont les noms ont été transmis à la compagnie», a développé Toubal. Poursuivant dans ce sens, «pour les ressortissants algériens dont les noms n’ont pas encore été transmis, une bande rouge apparaîtra. Dans ce cas, les personnes concernées devront consulter d’éventuelles mises à jour des listes. Une fois la confirmation faite, les ressortissants qui détiennent un billet d’avion Air Algérie doivent contacter la compagnie pour valider leurs billets. Les détenteurs de billets bénéficieront d’une revalidation gratuite et automatique. Plus explicite, le secrétaire général dira : « Si une personne détient un billet Lyon-Alger, elle peut le changer gratuitement pour un vol Paris-Alger». Il fera savoir par ailleurs que lors des quatre premières phases de rapatriement, qui ont eu lieu entre les mois de mars et septembre, Air Algérie a opéré 138 vols spéciaux et 30 vols charters. Ces vols ont permis le rapatriement de 33 125 personnes en provenance de 33 pays différents, a-t-il ajouté. La cinquième phase de rapatriement a débuté le 26 novembre dernier avec le vol depuis Doha et s’est poursuivie par le programme des vols annoncé pour décembre. Lors de cette phase, 26 vols ont été effectués à ce jour. 5 207 Algériens ont pu être rapatriés à travers ces vols. Il a affirmé que les vols de rapatriement des personnes bloquées à l’étranger ne s’arrêteront pas. Le secrétaire général a également soulevé le volet financier relatif aux opérations de rapatriement. Sur ce point, il a précisé que plus de 3 000 reconnaissances de dettes, dont le montant dépasse 15 milliards de centimes, ont été signées par les personnes rapatriées.
Le secrétaire général n’a pas donné de date de la mise en exécution du nouveau programme de rapatriement. A propos de la reprise du réseau international d’Air Algérie, M. Toubal a confié que le pavillon national est fin prêt, sans plus. Revenant sur le nouveau programme de rapatriement, il a annoncé que «la liaison avec la capitale anglaise a été suspendue par mesure de précaution suite à l’apparition d’une nouvelle vague de contamination plus intense».
Concernant le réseau interne du pavillon national qui a repris depuis le 6 décembre dernier, le responsable a rapporté que la compagnie «se prépare à l’élaboration d’un nouveau programme de vols à mettre en exécution à partir du mois de janvier prochain». Sur ce dernier point, il a précisé que «ce sont entre 40 et 60 vols au quotidien que va assurer la compagnie nationale». Ce qui «va permettre aux concitoyens, en l’absence de transport terrestre de voyageurs inter wilayas, de se déplacer sur de longues distances», a-t-il conclu. n