Toutes les réservations des billets aller-retour des lignes de la compagnie aérienne Air Algérie, desservant les pays européens, affichent complet pour cet été, a affirmé, hier, le chargé de communication et porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi.
«Après la réouverture des frontières, la période estivale est marquée par une forte affluence de la communauté algérienne installée à l’étranger. Par conséquent, toutes les réservations des billets du programme de vols établis pour l’Europe affichent complet », a-t-il déclaré à la télévision Echerouk. Ajoutant qu’« il faudrait attendre le mois de septembre prochain pour que la pression baisse sur la demande de billetterie à destination de l’Algérie ».
Interrogés sur la possibilité que la compagnie nationale programme de nouveaux vols supplémentaires pour le reste de la saison estivale, le porte-parole d’Air Algérie a expliqué que pour le moment ce n’est pas encore au programme. Mais il a toutefois annoncé l’ouverture de nouvelles lignes vers d’autres continents et pays à l’instar du lancement, le 4 août prochain, d’un vol régulier à destination de l’aéroport de Doha, au Qatar, ainsi que l’ouverture prochaine de nouvelles lignes pour l’Amérique latine et d’autres destinations. Concernant la situation financière de la compagnie, qui a enregistré environ 300 millions de dollars de perte suite à la fermeture des frontières à cause de la pandémie de la Covid, Amine Andaloussi a souligné que « la situation financière d’Air Algérie retrouve peu à peu sa stabilité même si on ne peut pas encore parler de bénéfices».
Il a tenu à ajouter que la nouvelle équipe dirigeante d’Air Algérie s’attelle à la modernisation et à l’amélioration des prestations de la compagnie aérienne, notamment des services aux clients et le renforcement de la flotte avec l’acquisition de nouveaux avions. Pour rappel, au mois de mai dernier, le porte-parole d’Air Algérie avait annoncé qu’afin de répondre à la forte demande durant cette saison estivale, un programme renforcé des vols a été mis en place. Le nombre de vols vers la France sera de 171 par semaine et plus de 55 vols par semaine sont programmés vers les pays européens, ajoutant qu’au total, le nombre de vols vers l’Algérie atteindra 270 vols par semaine. Le même nombre de vols est également programmé par les compagnies concurrentes étrangères selon le principe de réciprocité. Toutefois, il est à noter que la baisse des prix des billets annoncée par Air Algérie, conformément aux instructions du Président de la République, destinés à la communauté algérienne installée à l’étranger, se fait toujours attendre. Il y a plus de deux mois, il avait été précisé que « le billet aller-retour, d’Air Algérie à destination de l’aéroport d’Orly en classe économique, le plus cher entre la France et l’Algérie, ne dépassera pas 640 euros » mais, aujourd’hui, cette baisse n’est toujours pas effective puisqu’en moyenne, les billets aller-retour en classe économique tourne autour de 800 euros, ce qui est jugé excessif surtout pour les familles.
Une cherté des prix des billets d’avion dénoncée à maintes reprises par le député de la communauté algérienne en France, Abdelouahab Yagoubi, notamment dans un courrier officiel au Premier ministre.