La compagnie nationale de transport aérien, Air Algérie, a annoncé hier dimanche l’ouverture de nouvelles lignes qui desservent le Sud du pays, afin de répondre à la demande exprimée par les citoyens et les opérateurs économiques. A ce titre, Air Algérie lancera le 2 novembre prochain la ligne El Oued-Illizi-El Oued, avec des vols programmés les mardis, une fois toutes les deux semaines, a indiqué à l’APS le porte-parole de la compagnie, Amine Andaloussi. Air Algérie mettra également en service le 9 novembre, la desserte El Oued-Djanet-El Oued qui sera assurée les mardis, une fois toutes les deux semaines, a-t-il ajouté. Outre la création de nouvelles lignes, la compagnie nationale va renforcer ses vols sur des lign1es existantes, et ce, à partir du 2 novembre. Il s’agit en particulier de la ligne Alger-Tébessa-Alger (tous les samedis et mardis) et la ligne Ghardaïa-Tamanrasset-Ghardaïa (tous les mardis). Air Algérie vient aussi de renforcer les vols sur d’autres destinations, à l’instar de la ligne Alger-El Oued-Alger qui a bénéficié, dernièrement, d’un vol supplémentaire, tous les lundis, ou encore la ligne Alger-Mecheria-Alger avec une desserte hebdomadaire tous les dimanches. A cela s’ajoute, la desserte Adrar-Bordj Badji Mokhtar-Adrar, tous les jeudis, et la desserte Adrar-Bordj Badji Mokhtar- Tamanrasset, tous les samedis, avec un retour dans le sens inverse Tamanrasset-Bordj Badji Mokhtar-Adrar, tous les dimanches. Le renforcement des lignes d’Air Algérie vise à créer une dynamique dans le Sud du pays, tout en contribuant au désenclavement de certaines régions, à souligné M. Andaloussi. Ces actions permettront, selon lui, de booster le tourisme à l’intérieur du pays et dans l’extrême Sud, et d’accompagner les investisseurs en leur facilitant l’accès à ces régions afin de leur permettre de juger du potentiel qu’elles offrent. M. Andaloussi a assuré que les prix appliqués sur ces dessertes sont «étudiés», rappelant que les lignes domestiques bénéficient d’une contribution de l’Etat, ce qui permet de proposer les billets à des prix «accessibles». Le porte-parole d’Air Algérie a rappelé, dans ce cadre, les orientations du président de la République quant à l’ouverture de tous les aéroports fermés dans le but de faciliter le transport des citoyens algériens vers toutes les régions du pays.