Une caravane de sensibilisation sur les dangers de l’émigration clandestine en mer a été lancée dimanche à Aïn Témouchent sous le slogan «Ne pas se jeter en danger», a-t-on constaté. Cette manifestation, dont la wali d’Aïn Témouchent, Labiba Ouinaz

, a donné le coup d’envoi au CFPA Zenassni-Omar de la commune de Béni Saf, enregistre la participation de représentants de plusieurs secteurs dont ceux de l’emploi, avec notamment l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej), la Caisse nationale d’assurance chômage (Cnac), de la formation et de l’enseignement professionnels, des affaires religieuses et wakfs, de la jeunesse et des sports, d’associations locales, et d’organisations dont les Scouts musulmans algériens (SMA). Cette initiative, organisée par les services de la wilaya la veille de la Journée mondiale de l’émigration, célébrée le 18 décembre de chaque année, vise à concrétiser une action de proximité de sensibilisation sur les risques de ce phénomène en recrudescence, nécessitant des efforts concertés de tous les acteurs dont l’orientation des jeunes vers le monde du travail à travers le soutien de l’Etat à cette frange par les dispositifs d’emploi, a souligné le coordinateur du comité de wilaya pour la sensibilisation sur les dangers d’émigration clandestine en mer, Omar Medjdoub. Cette caravane sillonnera, jusqu’au 17 janvier prochain plusieurs communes de la wilaya, à l’instar de Hassi El Ghella, Oulhaça, Rachegoun et El Amria et des établissements scolaires dont le lycée El Bachir-El Ibrahimi de Aïn Témouchent et le centre universitaire Belhadj-Bouchaib, a-t-on indiqué. En ouverture, un documentaire a été projeté abordant les dangers du phénomène d’émigration clandestine en mer et comportant des témoignages poignants de familles de jeunes harraga et le point de vue religieux sur ce phénomène.