Plus de 7,84 quintaux de kif traité ont été saisis et 21 réseaux de trafic de drogue et de psychotropes ont été démantelés, en 2019 par les services de la Gendarmerie nationale, dans la wilaya de Aïn Témouchent, a-t-on appris lundi de ce corps de sécurité. Le commandant du groupement régional de la Gendarmerie nationale à Aïn Témouchent, le lieutenant-colonel Abderrahmane Boudani a indiqué que la quantité du kif traité saisie a augmenté de plus de 3 quintaux (qx) par rapport à l’année 2018 (4,282 qx). Le lieutenant-colonel Boudani a souligné que l’équivalent de 50 pour cent de la quantité de drogues saisie au cours de l’année écoulée a été rejetée par la mer, alors que la majeure partie de la marchandise restante a été saisie lors de barrages de contrôle de la Gendarmerie nationale dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue. Le traitement de 206 affaires en 2019 a donné lieu au démantèlement de 21 réseaux de contrebande et de trafic de drogue et à l’arrestation de 250 mis en cause dont 86 ont été placés sous mandat de dépôt, a-t-on fait savoir. Au cours de la même période, 6.360 comprimés psychotropes ont été saisis, soit une augmentation «significative» par rapport à l’année 2018, qui étaient de 1.928 comprimés. Le lieutenant-colonel Boudani a justifié l’augmentation de ces saisies par la vigilance des services de la Gendarmerie nationale.