Le tribunal d’Aïn Témouchent a condamné le petit-fils de l’ancien secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN) Djamel Ould Abbès, à une peine de six mois de prison ferme assortie d’une amende de 200.000 DA dans une affaire de «constitution d’association de malfaiteurs», «outrage à corps constitués», «humiliation de fonctionnaires», «atteinte à la vie privée des personnes» et «diffamation». Trois autres accusés dans la même affaire ont été acquittés. Les quatre prévenus sont poursuivis dans une affaire de création d’une page sur les réseaux sociaux Facebook qui avait suscité une controverse au niveau local et a comporté des accusations à l’encontre de responsables locaux, selon les faits du procès. Le procureur général près le tribunal d’Aïn Témouchent avait requis, jeudi dernier, une peine de trois années de prison ferme et 200 000 da d’amende à l’encontre du petit-fils de l’ancien secrétaire général du FLN, qui porte le même nom et prénom, et des trois autres accusés dans cette affaire.