La première étape de la tournée du chef de l’Exécutif de la wilaya d’Oum El Bouaghi, jeudi, dans la daira d’Aïn Kercha (40 km au sud-ouest d’Oum El Bouaghi) a concerné la commune rurale de Henchir Toumghani (quelques encablures à l’est du chef-lieu de daïra Aïn Kercha).

En compagnie du PAPW, des élus locaux et des directeurs exécutifs, il s’est enquis du projet de réalisation d’un groupe scolaire C1, destiné à renforcer les capacités des infrastructures scolaires dans cette région à forte densité de population. Après quoi le chef de l’Exécutif s’est intéressé au projet de réalisation de 260 logements publics locatifs à Bir Lasfar. Alors que 180 logements sont achevés et une cinquantaine en cours de réalisation (taux de plus de 50%), leur raccordement aux réseaux d’assainissement et de gaz n’était pas entamé. Une situation qui a soulevé l’ire du premier responsable de la wilaya qui s’est interrogé sur le fait que les familles ne peuvent les occuper en aucun cas en l’absence des réseaux en question. De ce fait, le chef de l’exécutif a décidé d’octroyer une enveloppe de 13 milliards de centimes pour la réalisation du réseau d’assainissement et 21 autres milliards pour le réseau du gaz, pour lesquels des instructions fermes ont été données aux responsables quant à l’entame des travaux en urgence. La première étape de la tournée s’est achevée par la visite du siège de la commune où le chef de l’Exécutif s’est intéressé au fonctionnement du service biométrique et de l’état civil, avant d’écouter un exposé sur les divers projets du programme communal de développement (PCD). D’autre part, le projet de viabilisation de l’entrée et du centre de Harmlia (commune rurale à mi-chemin entre Aïn Kercha et Aïn Mlila) a fait l’objet d’inspection par le chef de l’exécutif ainsi que le projet de réalisation d’un marché de proximité avant la clôture de la tournée par la visite du siège de la commune, et notamment le service de l’état civil et biométrique.
K. M