Une équipe médicale chinoise de la province de Wuhan a rendu visite lundi à l’établissement public hospitalier (EPH) de Ain Defla dans le cadre de la coopération dans le domaine de la santé entre les deux pays, a-t-on appris du directeur de cet établissement. Composé de quatre professeurs en infectiologie, réanimation, épidémiologie et pneumologie en sus de l’infirmière en chef de l’hôpital de Wuhan, cette équipe médicale à présenté un exposé exhaustif sur les méthodes de la prise en charge des malades atteints du Covid-19, a précisé Bouabdellah Habbiche.
Au cours de leur visite au niveau du service d’isolement de l’hôpital, les médecins chinois ont longuement discuté avec leurs homologues algériens, évoquant même l’éventualité d’ un voyage de ces derniers vers la Chine en vue de voir de plus près ce qui se fait à l hôpital de Wuhan en matière de prise en charge des malades atteints du Covid-19. «Premier foyer du Covid-19, la Chine a, à la faveur de colossaux efforts, réussi à contenir la progression de l’épidémie», a-t-il rappelé, observant que l’expertise des professionnels de la santé de ce pays est «très sollicitée» par les pays touchés: De son côté, le directeur de la Santé et de la Population (DSP) de Ain Defla, Zoheir Hadj Sadok, a fait part de la disponibilité des moyens humains et matériels utilisés dans la lutte contre Coronavirus. «Nous sommes bien loin du début de la pandémie où nos médecins manquaient même de bavettes, une situation qui a influé négativement sur leur travail», a-t-il rappelé, signalant que le personnel médical disposant des moyens de protection et des médicaments nécessaires à la lutte contre le Coronavirus «fait désormais preuve de disponibilité et d’abnégation». n