Les services de police de Aïn Defla ont traité 87 affaires se rapportant à la violence contre les enfants lors des dix premiers mois de l’année en cours, a-t-on appris vendredi du responsable de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. «Ce chiffre représente une baisse de quelque 5 % par rapport au bilan inhérent à la même période de l’année écoulée «, a précisé le lieutenant Sid Ahmed Kouadri, signalant que la lutte contre la violence à l’égard des enfants constituait une «responsabilité collective». Les affaires traitées font état de 29 enfants victimes d’un acte attentatoire à la pudeur, 15 victimes de coups et blessures volontaires, 4 de maltraitance, 36 de violence préméditée et un (1) enfant ayant fait l’objet de détournement de mineurs, a-t-il détaillé. 13 enfants mineurs en état de danger moral ont, en outre, été pris en charge, dont un placé au sein d’un établissement pour enfance assistée, a-t-il fait savoir. M.Kouadri a, d’autre part, fait état de 23 affaires traitées durant la période considérée dans lesquelles étaient impliquées des enfants et des mineures. Ces dernières se rapportent au vol (14 affaires), au port d’armes blanches prohibées (3), à la détention et la consommation de la drogue (2)ainsi qu’aux coups et blessures volontaires (4), a-t-il expliqué. Les mêmes services ont, par ailleurs, fait état de 1540 appels téléphoniques reçus sur le numéro vert (104) destiné à informer sur les cas de disparitions ou de kidnapping d’enfants, a conclu le même responsable.

Bou Arreridj
Quatre pyromanes arrêtés
Les services de la police de la sûreté de wilaya de Bordj Bou Arreridj ont interpellé quatre (4) individus impliqués dans une affaire d’incendie de la forêt de Boumerkad, à l’entrée Est de la wilaya, a-t-on appris vendredi auprès de la cellule de communication de ce corps constitué. La même source a précisé que l’enquête a été ouverte suite à une alerte d’incendie criminel à la forêt Boumerkad, donnée par les services de conservation des forêts, relevant que les personnes arrêtées sont âgées entre 18 et 38 ans. Les enquêteurs, dépêchés sur les lieux, ont appréhendé un homme, âgé Bordj de 38 ans et les investigations approfondies ont permis d’arrêter trois (3) autres présumés coupables, complices du premier suspect alors qu’un cinquième individu est activement recherché. Les quatre individus poursuivis pour «incendie volontaire dans une zone forestière», ont été placés sous mandat de dépôt.