Comme la rigueur hivernale est de mise dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, avec des températures très basses notamment la nuit où le mercure descend au-dessous de zéro degré après minuit, les citoyens sont contraints d’utiliser à outrance les moyens et équipements de chauffage.

Ces derniers, notamment ceux fonctionnant au gaz, demeurent à risque souvent lorsqu’ils sont défectueux. C’est pour cela d’ailleurs que les services de distribution de l’électricité de la wilaya d’Oum El Bouaghi ont entrepris une campagne de sensibilisation autour des dangers émanant de la mauvaise utilisation des appareils de chauffage à gaz et la rationalisation de la consommation de l’énergie électrique.
Cette campagne, initiée chaque année à travers toutes les communes de la wilaya, a pour objectif de sensibiliser le large public sur les risques d’asphyxie au gaz qui peuvent exterminer des familles entières.
Pour cela des portes ouvertes ont été organisées à l’occasion sous le thème «Ensemble pour un hiver sécurisant» au niveau du hall de l’agence de wilaya où les agents de la SDE se sont mobilisés, du 4 au 6 décembre 2017, pour sensibiliser et orienter les citoyens sur l’utilisation des appareils à gaz et les précautions à prendre pour éviter tout risque, avec une exposition comportant des dépliants de prévention, des statistiques.
Alors que cette campagne bat son plein, une famille résidant à la cité El Amel de Aïn Beïda  (25 kilomètres à l’est du chef lieu de wilaya) a fait l’objet d’intoxication par le monoxyde de carbone jeudi tard dans la nuit. Ce dernier provenant d’un chauffage à gaz a causé des étourdissements et des maux aux sept membres de la famille en question. Ces derniers ont ont été transféré vers l’EPH Dr zerdani-Salah de Aïn Beïda, où ils furent pris en charge médicalement, avons-nous appris de la Protection civile.