Désormais, les auteurs présumés de l’horrible assassinat du jeune O. A. 23 ans, dans la nuit du 10 octobre 2019, qui avait semé l’émoi, la peur et l’inquiétude des habitants de la ville de Aïn Beïda, ont été écroués dimanche dernier par le Parquet de Aïn Beïda. En effet, la célérité des investigations engagées par les enquêteurs leur a permis de mettre la main sur les deux suspects de l’homicide volontaire et de tentative d’homicide en un temps très court.
Pour rappel, les faits remontent à la nuit du 10 octobre 2019, lorsque les services de la Sûreté de daïra de Aïn Beïda ont reçu un appel téléphonique émanant du service des urgences de l’EPH-Dr Zerdani-Salah, faisant état de l’admission de deux jeunes victimes de blessures graves causées par des objets contondants causant la mort de l’un d’eux. Rapidement entreprises, les investigations ont permis aux enquêteurs d’identifier et neutraliser deux suspects aussitôt après les faits. Il s’agit en effet de deux frères âgés de 24 et 37 ans, résidant à Aïn Beïda. Les enquêteurs ont aussi récupéré les armes du crime, un grand couteau et une baïonnette. Enfin, il importe de rappeler que les habitants de la ville de Aïn Beïda, la plus grande agglomération de la wilaya d’Oum El Bouaghi, dont l’expansion urbanistique ne cesse de prendre de l’ampleur avec la croissance de la population, ont toujours déploré l’insuffisance des effectifs de police depuis des années dans la ville qui enregistre une multiplication des actes d’agressions et de violences commis par des réseaux de criminels et délinquants écumant certaines cités et quartiers.
K. M.