Après l’annonce jeudi de l’arrêt de tous les vols d’Aigle Azur (en cessation d’activité) dès vendredi soir, le problème du rapatriement des nombreux passagers sur le carreau a surgi. A l’aéroport d’Alger, ils étaient nombreunx à s’agglutiner, ce vendredi, autour du comptoir de l’agence fermée d’Aigle Azur. Tous ne cachaient leur colère après l’annonce de l’annulation de tous les vols de la compagnie. Le dernier vol de la compagnie était prévu à minuit. Tous ceux programmés à partir de samedi étaient ainsi annulés, au grand désarroi des clients d’Aigle Azur qui avaient acheté auparavant leurs billets.
De son côté Air Algérie, dans un communiqué mus en ligne sur les medias sociaux annonçait qu’elle avait « pris en charge hier (jeudi, ndlr) un vol d’Aigle Azur, entre Alger et Marseille« .

A compagnie nationale proposait quelques heures après, dans un autre communiqué, des réductions de 20% sur ses tarifs hors taxes, entre l’Algérie et la France (voir communiqué en dessous).

Plus de détails dans nos prochaines éditions