Le secrétaire général de la Coordination nationale des imams, Djelloul Hadjimi a recommandé une visite individuelle des cimetières le jour de l’Aïd el Fitr pour éviter la propagation de la pandémie de Covid-19 parmi les citoyens. M. Hadjimi a affirmé à l’APS que “la visite des cimetières le jour de l’Aïd el Fitr doit se faire individuellement et non pas en groupe, afin d’éviter le risque de propagation de la maladie“. La visite des tombes lors des fêtes religieuses “n’est pas une obligation, mais le Prophète (QSSSL) l’effectuait pour prier pour les morts“, a-t-il souligné, précisant qu’il s’agit, néanmoins, d’une tradition ancrée dans la société algérienne. Il a estimé, en outre, que ces visites interviennent cette année dans “une conjoncture spéciale“, d’où il serait préférable de les retarder aux autres jours de la semaine, afin d’éviter les regroupements qui sont susceptibles d’augmenter le risque de propagation de la pandémie.