Le Salon de l’agro-alimentaire Anuga (Cologne, Allemagne), l’un des plus grands au monde, fête cette année son centenaire – la première édition date de 1919 – avec une attention accordée aux produits bio.

Plus de 18 sociétés algériennes activant dans le secteur de l’agroalimentaire exposent, à partir d’aujourd’hui, leurs produits en Allemagne, à l’occasion du Salon Anuga de Cologne, qui se clôturera le 9 octobre. Les opérateurs nationaux présents à cet évènement, l’un des plus importants du genre à l’échelle mondiale, occupent une surface d’exposition de 190 m2.
Selon les services du ministère du Commerce, qui comptent sur les participations aux foires et salons internationaux pour placer le produit agricole et agro-industriel algérien sur les marchés extérieurs, les participants algériens ont bénéficié d’une prise en charge relative aux frais de location des espaces d’exposition et d’acheminement des échantillons, des formules d’aides prévues dans le Fonds spécial de promotion des exportations.
L’importante participation algérienne à l’Anuga s’explique par la recherche par les opérateurs algériens de marchés en Europe, considérée comme une destination idéale en raison de sa proximité et de l’importance de sa demande de consommation, notamment en produits pour lesquels l’Algérie est capable de se distinguer par la qualité et le prix.
Il s’agit en particulier de la datte – qui semble déjà avoir sa place sur le marché russe, après une participation récente jugée réussie au dernier Salon international de Moscou. Il reste à trouver une solution aux problèmes que rencontrent les exportateurs de ce produit.
Le 30 septembre dernier, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a présidé une réunion sur la filière de la datte afin de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour développer ses activités à l’export. Le financement est le principal problème des exportateurs, car «ne bénéficiant pas du crédit Rfig, à l’instar d’autres producteurs», outre le «manque de soutien technique et la nécessité de protéger les dattes algériennes contre la fraude, la contrefaçon, la spéculation et la contrebande», lit-on dans le communiqué publié pour l’occasion.
Pour rappel, l’édition précédente du Salon Anuga, tenue en 2017, a vu la participation de 7 405 exposants et a été visité par plus de
165 000 personnes. Ce qui fait de cet évènement le numéro un de l’agroalimentaire au monde. Pour de nombreux observateurs, c’est le plus grand salon professionnel au monde. Les tendances mondiales y sont présentées de manière structurée au sein de 10 salons professionnels réunis sous un même toit et donnent ainsi une impulsion pour le futur de l’agro-industrie. A regarder ce qui est écrit sur l’évènement, la grande tendance, cette année, concerne les produits bios. Une nouvelle étude sur le marché, réalisée par le cabinet Mintel, révèle que la proportion de lancements mondiaux de produits et boissons bios est passée de 6 à 10% entre 2009 et 2019. Selon la même source, l’Europe est le chef de file, avec quasiment un cinquième des lancements (17%) qui sont certifiés. En Amérique du Nord, le nombre de lancements bios est passé de 9 à 15% en dix ans.
Outre le salon de Cologne, la Safex organisera également, sous l’égide du ministère du Commerce, la participation officielle de l’Algérie au Salon Gitex qui se tiendra au Dubai World Trade Center (Emirats arabes unis) du 6 au 10 octobre courant, avec un pavillon national d’une superficie globale de 150 m2, a-t-elle annoncé.
Le pavillon algérien regroupera quinze start-up au Gitex Future Stars Dubai, ainsi que sept entreprises activant dans le secteur des nouvelles technologies, inscrites au Gitex Technology Week-Dubai. Ces start-up, qui offrent des solutions innovantes dans des domaines différents, tels que l’environnement et l’intelligence artificielle, ainsi que le développement des applications, auront l’occasion de présenter leurs projets lors du Salon, ce qui les aidera à accélérer leur business et rencontrer des investisseurs potentiels. Elles bénéficieront, elles aussi, d’une prise en charge, à hauteur de 80%, relative aux frais de location des espaces d’exposition et d’acheminement des échantillons, souligne la Safex.
Le Gitex Dubai est dédié à l’innovation technologique et aux start-up les plus innovantes. Il leur offre la possibilité, ainsi qu’aux opérateurs algériens présents, de représenter l’Algérie dans un évènement international de «grande envergure» dédié aux start-up, multinationales et investisseurs internationaux dans le domaine des nouvelles technologies.