Une production record d’agrumes est attendue à Boumerdès au titre de la présente campagne de collecte entamée dernièrement et dont les prévisions tablent sur une récolte de plus de 400 000 quintaux (q) contre près de 390 000 q au terme de la meilleure campagne des trois dernières années, a-t-on appris de la directrice des services agricoles (DSA) de la wilaya.

Selon Farida Belakbi, une récolte de plus de 10 000 q d’agrumes a été réalisée à ce jour, soit une moyenne de rendement estimée entre 180 et 200 q à l’hectare, contre une moyenne de 100 à 120 q/ha enregistrée ces trois dernières années. Elle a expliqué cette performance par plusieurs facteurs réunis parmi lesquels les pluies enregistrées « juste à temps et en quantités suffisantes », outre la disponibilité des eaux d’irrigation et d’engrais, ajoutez à cela le recul des maladies. En dépit de cette bonification de la production, les prix de l’orange continuent leur hausse vertigineuse chez les détaillants du marché local, qui la vendent entre 80 et 120 DA/kg, voire plus. La clémentine et le citron ne sont pas en reste puisque ce dernier est parfois cédé à pas moins de 300 DA le kilo, a-t-on constaté. Une douzaine de variétés d’agrumes est produite à Boumerdès sur une surface globale de plus de 2 200 hectares, dont 1 900 « hautement productifs », selon les données fournies par la DSA. En termes de variétés d’oranges cultivées, la Thomson Navel et la Washington Navel occupent la première place avec une SAU de plus de 60% de la superficie agrumicole de la région, tandis que le reste est cultivé en citrons et autres agrumes. Plus de 1 000 agriculteurs activent dans la filière agrumicole au niveau des vergers fertiles de la Mitidja, à l’ouest de la wilaya, ainsi que d’autres surfaces moins importantes disséminées autour du périmètre de l’Oued Sebaou, à Baghlia, Sidi Daoud et Dellys.