La campagne labours-semailles de la saison 2017-2018 a connu une redynamisation dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj à la faveur des dernières précipitations, a annoncé, jeudi, la Direction des services agricoles (DSA).

Le retard enregistré durant cette campagne en raison de l’absence de pluies pendant la saison d’automne a été rattrapé, a indiqué la DSA, soulignant qu’aucun problème n’a été signalé en matière de distribution des semences et engrais. « 80 000 quintaux d’engrais ont été mobilisés pour l’occasion ». La campagne labours-semailles, selon la même source, concerne une superficie de plus de 76 000 hectares, dont 58 260 hectares réservés au blé dur, 6 020 hectares pour le blé tendre, 1 520 hectares pour l’orge et 620 hectares pour l’avoine. Depuis le début du mois de décembre en cours, la superficie emblavée concerne 37 860 hectares consacrés au blé dur, 3 150 hectares de blé tendre, soit 52 % de la surface programmée, tandis que les superficies réservées à l’orge et à l’avoine ont été entièrement ensemencées, a-t-on fait remarquer. La surface agricole utile dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj est évaluée à 188 000 hectares dont 7 000 irrigués destinés notamment aux céréales, soit 113 000 hectares, a-t-on rappelé. La wilaya dispose de 6 barrages implantés dans les communes de Lechbour, de Tekestar, de Tigoudine, de Moukri, de Hemadia et d’Oued Chair, réservés à l’irrigation d’une surface de 800 hectares et de 63 ouvrages hydrauliques destinés à l’irrigation de 6 435 hectares, a-t-on signalé. Les eaux récupérées de la station d’épuration des eaux usées (STEP) sise au chef-lieu de wilaya contribuent également à l’irrigation de 150 hectares, selon la DSA, ajoutant que 1 000 forages destinés à l’irrigation de 1 930 hectares et 2 744 puits traditionnels réservés à 473 hectares sont mis à la disposition des agriculteurs de ces régions.