La station de l’Institut technologique de cultures maraîchères et industrielles de Hassid Bonif (Oran) a lancé dernièrement une expérimentation d’une nouvelle variété d’ail afin d’accroître la production et développer ce genre de plante monocotylédone (famille des liliacées) dans l’Ouest du pays, a-t-on appris de son directeur.
Cette station effectue un test sur cette variété appelée « Nando », introduite de Corée du Sud au niveau de carrés à Sidi Bel Abbès et Oran sur une superficie de 5 mètres carrés chacun, a indiqué l’agronome Atif Abdelhak qui a estimé « facile » cette expérience favorisant une prolifération du produit.
Cette variété donne une production abondante et enrichit la gamme d’ail cultivée au niveau de l’Institut technologique qui comporte neuf variétés dont l’ail local de couleur rouge.
Les résultats de cette expérience, entrant dans le cadre du partenariat entre le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche et la Corée du Sud, seront annoncés en juin prochain. Une fois concluants, les résultats permettront à la station de Hassi Bounif d’organiser une session de vulgarisation de cette expérience, a-t-on ajouté.
Cette expérience offrira à l’agriculteur une nouvelle technique de plantation et donnera une vision globale sur les variétés disponibles localement, selon Atif Abdelhak qui a indiqué qu’une superficie insignifiante est réservée à Oran à la culture de l’ail.