Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi s’est exprimé sur l’affaire de l’enregistrement sonore, ayant impliqué le directeur général de l’ES Sétif, Fahd Halfaia et le manager de joueurs Nassim Saâdaoui, mis sous mandat de dépôt par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger).
«L’affaire est entre les mains de la justice, nous avons toujours dénoncé ce genre de dérives. Laissons la justice faire son travail. Nous allons attendre le verdict, pour permettre ensuite à la commission d’éthique de se prononcer sur cette affaire et éventuellement punir les fautifs «, a-t-il déclaré sur les ondes de la radio nationale.
Halfaia est accusé de corruption en vue d’arranger des matchs de football, alors que Saâdaoui est poursuivi pour corruption en vue d’influencer le résultat d’un match, diffamation, atteinte à la vie privée d’autrui, ainsi qu’enregistrement d’appels téléphoniques sans consentement.
Selon le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, les deux accusés encourent une peine allant de 2 à 10 ans d’emprisonnement. Lors d’un point de presse, il a également indiqué que l’expertise de l’enregistrement a montré qu’il s’agit bien des voix des accusés et que ce n’était pas un montage.
La comparution des différentes parties liées à cette affaire fait suite à la plainte contre X déposée par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).