Au total 120 enfants affectés par les derniers incendies ayant ravagé plusieurs villages à Tizi-Ouzou et Bouira ont été accueillis au camp de loisirs de Tilesdit à Bechloul (Est de Bouira) pour bénéficier d’une prise en charge psychologique et médicale, a indiqué mardi le directeur local de l’Office des établissements de jeunes (ODEJ), Houcine Hemmal. Observant que les incendies enregistrés dernièrement avaient affecté particulièrement les enfants, M. Hemmal a précisé que le camp de loisirs de Tilesdit a reçu 80 garçons et filles venus de Larbaâ Nath Irathen et Ain El Hemmam (Tizi-Ouzou) ainsi que 40 autres bambins des communes de Zbarbar et de Bouderbala (Ouest de Bouira). «Des équipes de psychologues et de médecins sont sur place pour procurer des soins médicaux et assurer une prise en charge psychologique à ces enfants profondément affectés par les incendies qui ont fait des dizaines de morts et des centaines de brulés», a-t-il expliqué. Une série d’activités pédagogiques et de loisirs a été concoctée à cette occasion au profit de ces enfants au niveau du camp de Tilesdit. «Une excursion à la station climatique de Tikjda est aussi programmée dans le cadre de cette initiative», a encore ajouté le directeur de l’ODEJ. Les initiateurs de cette action, à laquelle ont aussi contribué des associations locales de Bouira, ont offert, entre autres, des trousseaux scolaires aux enfants hôtes, a ajouté M. Hemmal. Pour rappel, Bouira avait accueilli et pris en charge, en août dernier, plusieurs dizaines de familles sinistrées ayant fui les incendies à Ain El Hammam, Ath Yani, et Ouacif (Tizi Ouzou). n