Le montant de Zakat El-Fitr est fixé cette année à 120 DA, soit un «Saâ» (une mesure) de nourriture des Algériens équivalant à 2 kg, indique mardi le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs qui appelle à remettre ce montant directement aux nécessiteux. Le ministère a appelé, dans un communiqué, à remettre Zakat El-Fitr directement aux nécessiteux en raison de la pandémie de Covid-19 qui a entraîné la fermeture des mosquées à travers le pays, soulignant le nécessaire retour au mode de collecte de Zakat El-Fitr dans les mosquées après la fin de la pandémie. Zakat El-Fitr est obligatoire pour «tout musulman, aussi bien nanti que pauvre, disposant d’un surplus de subsistance journalière et qui doit faire don de la Zakat pour lui même et pour les personnes à sa charge», a rappelé le ministère.(APS)