En déplacement, hier vendredi à Tébessa, pour l’inauguration de la «mosquée pôle» Cheikh Larbi Tebessi, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs a déclaré à propos de l’affaire des imams agressés dans les lieux de culte que son département

, «en coordination avec d’autres ministères» dont celui de la Justice, s’emploie à l’élaboration d’une disposition juridique pour leur protection. En rappelant que durant les trois dernières années trois imams sont morts après avoir été agressés,, Mohamed Aissa a ajouté que tout sera fait pour la protection de ces religieux ainsi que des établissements où ils prêchent et conduisent les prières. Il a précisé qu’en exécution des décisions du chef de l’Etat et du plan du travail du Premier ministère, un atelier a été mis en place pour la révision des sanctions, dans le cadre du Code pénal, à l’encontre des agresseurs des imams.

Le ministre des Affaires religieuses, qui s’est exprimé quelques jours après que le syndicat des Imams s’était à nouveau alarmé contre les agressions contre les religieux responsables des mosquées, a, par ailleurs, confirmé le gel du renouvellement des associations religieuses et la révision des lois régulant ces associations, soutenant que certaines de celles-ci sont un «moyen de diffusion de la pensée extrémiste ».
L’inauguration de la « mosquée pôle» Cheikh Larbi Tebessi a eu lieu en présence d’imams, de cheikhs, d’érudits de plusieurs wilayas du pays et de la Tunisie ainsi que de nombreux fidèles. Au cours de la cérémonie d’inauguration, rapporte l’APS, Mohamed Aissa a estimé que ce lieu de culte constitue « une tribune pour l’enseignement de la religion islamique, puisée du Saint Coran et de la Siraa Nabaouia », attestant que la «mosquée pôle» de Tébessa contribuera à « diffuser l’Islam modéré, loin de tout extrémisme, parmi les nouvelles générations», à travers, a-t-il soutenu, les valeurs de l’Islam, «celles de l’altruisme, l’amour d’autrui, de la justice, de l’égalité et de l’humilité».
Le ministre a ajouté que cet édifice religieux, civilisationnel et culturel, inauguré à la veille de la célébration du Mawlid Enabaoui renforce les acquis du secteur des Affaires religieuses dans la wilaya de Tébessa. Il a, à l’occasion, accompagné des autorités locales, à leur tête le wali, Attallah Moulati, procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 15 locaux commerciaux, érigés sur un foncier classé « habous », et dont les revenus de location seront consacrés à la gestion de la « mosquée pôle ».En réponse aux questions des journalistes, M. Aissa a souligné qu’un établissement spécialisé sera créé pour la gestion de cette mosquée à l’instar de ce qui est applicable pour d’autres mosquées dans les wilayas du pays. La « mosquée pôle » de Tébessa s’étend sur 18 256 m2 et peut accueillir jusqu’à 10 000 fidèles.
Elle est composée de deux grandes salles de prière, d’un centre d’étude consacré à la formation d’imams et des chercheurs et spécialistes dans la religion, comprenant 16 salles de classe, ainsi que deux bibliothèques, et un espace pour l’organisation des rencontres et séminaires.